Simulateurs retraite : limites et risques d'erreur

Simulateurs retraite : limites et risques d'erreur
Si les simulateurs en ligne peuvent vous donner un premier aperçu de votre âge de départ à la retraite et de vos futurs revenus, leur résultat ne doit pas être pris pour argent comptant.
En effet, leur précision et leur fiabilité laissent souvent à désirer, et ces outils ne peuvent en aucun cas être comparés avec une étude réalisée par un expert retraite qui nécessite souvent plus d'un mois d'analyse à temps plein.

Pourquoi ne sont-ils pas aussi fiables qu'un calcul réalisé par un expert ?

  • Les simulateurs ne prennent pas en compte les aléas de la vie : périodes de chômage, arrêts maladie, trimestres au cours desquels une rente d'invalidité a été perçue...
  • Les simulateurs ne prennent pas en compte les départs anticipés avant l'âge légal de départ à la retraite.
  • Vous ne bénéficiez d'aucune assistance ou accompagnement dans le cadre de votre simulation : vous êtes seul dans la saisie et l'interprétation des résultats donnés.
  • La qualité des résultats repose sur les informations demandées. Certains simulateurs se basent sur le revenu annuel, d'autres sur les informations contenues dans votre relevé de situation individuelle. Or ce sont deux choses différentes : le revenu présent sur votre relevé est limité au plafond de la sécurité sociale, ce qui n'est pas le cas de votre revenu annuel.
En conséquence, les résultats manquent souvent de précision. Les risques d'erreurs sont nombreux et surtout aléatoires tant sur l'estimation de votre âge légal de départ que sur celle de vos futurs revenus.

Exemple :
Un homme né en 1959, marié, deux enfants et prenant sa retraite à 67 ans.
Salarié non cadre de 1980 (10300 € brut/an) à 1995 (17800 € brut/an). Salarié cadre de 1996 (25000 € brut/an) à 2015 (37400 € brut/an) et jusqu'à 2026 (45000 € brut/an).
Un an de service militaire en 1977, suivi de deux années de chômage entre 1978 et 1980.
Simulateur 1 : 1962 € net(s) / mois
Simulateur 2 : 2026 € net(s) / mois
Simulateur 3 : 2145 € net(s) / mois
Simulateur 4 : 2429 € net(s) / mois
Simulateur 5 : 2590 € net(s) / mois
Soit une différence de 628 € net(s) / mois entre le premier simulateur et le dernier !
LE CONSEIL DE NOS EXPERTS RETRAITE
Le simulateur le plus connu est celui mis en place par les régimes de retraite obligatoires : M@rel.
S’il est assez simple d’utilisation et pédagogique, il présente un défaut de taille : il n’est pas encore à jour avec la dernière réforme des retraites de janvier 2014 et calcule donc votre future retraite sur une base de 166 trimestres !
Il est essentiel de vérifier que les dernières réformes sont bien prises en compte par les simulateurs. Si ce n'est pas le cas, alors méfiez-vous des résultats fournis.
LE SAVIEZ-VOUS ?
Avec un simulateur en ligne...
• L'âge légal de départ à la retraite peut différer de 1 à 2 années
• Le montant de votre pension peut varier de 10% à 15% sur un montant net pour les carrières simples
• Et jusqu'à 30% pour des carrières multi-régimes