Panorama des régimes de retraite obligatoires

Panorama des régimes de retraite obligatoires
Jugée compliquée - à juste titre -, parfois opaque et sujette à de nombreuses réformes, la retraite reste une préoccupation majeure pour les français. C'est la volonté de créer un système équitable et solidaire qui démocratise la retraite après la 2ème guerre mondiale.

La retraite française... Une longue histoire

Du système de rente royale réservée à quelques notables sous l'Ancien Régime, en passant par les mutualismes de corporations ouvrières, à la généralisation du système par Napoléon III, la retraite s'est amplifiée et étendue à tous en France au fil du temps. Le système tel que nous le connaissons aujourd'hui a été instauré en France à partir de 1945...
Depuis quelques années, les réformes se succèdent pour répondre aux problèmes économiques, et démographiques qui compliquent la tâche des caisses.

Les grands principes de la retraite

Notre système de retraite actuel repose sur 4 fondements principaux :
Chaque actif a obligation de cotiser pour sa retraite auprès d'au moins un régime (voire de deux régimes), qui varie selon le statut du cotisant, selon qu'il est salarié, profession libérale, militaire, fonctionnaire...
Le financement de ce système fonctionne selon le principe de la répartition intergénérationnelle : en clair, les actifs cotisent pour payer les pensions des retraités, et ainsi de suite. Cela, de manière contributive : chaque retraité reçoit une pension, calculée proportionnellement au montant des cotisations versées au cours de sa vie professionnelle.
Enfin, la retraite est un système solidaire et collectif qui ouvre des droits à tous, y compris aux personnes ayant peu cotisé : les chômeurs, les personnes en arrêt maladie ou invalides, les parents qui élèvent leurs enfants... ont droit à un minimum de droits à leur départ en retraite.

Régimes de bases et complémentaires

La plupart d'entre nous cotisons automatiquement à deux régimes de retraite : la caisse de retraite de base, ainsi que la caisse de retraite complémentaire obligatoires.
Les cotisations prélevées sont versées à ces régimes ou organismes qui reversent ensuite chacune une pension aux retraités. Ainsi, ces deux versements se cumulent.
Si au cours de votre carrière vous avez cotisé sous différents statuts à plusieurs Régimes, vous êtes un « polypensionné », ce qui signifie que vos pensions de base et complémentaires sont gérées par différentes caisses et vont se cumuler.

Le système est complexe, pas moins de 35 régimes différents se partagent la gestion des retraites. Pour les salariés du Privé, le régime général de la Sécurité Sociale, obligatoire, la CNAV, est complété par les caisses complémentaires, Arrco et Agirc.
LE CONSEIL DE NOS EXPERTS RETRAITE
• À partir de 35 ans jusqu'à 50 ans, vous devez recevoir tous les cinq ans le RIS « Relevé de Situation Individuelle» qui établit le détail de vos droits.
• L'EIG, l'Estimation Indicative Globale quant à elle vous est adressée à 55 ans puis tous les cinq ans.
Ces documents sont à conserver précieusement. Ils permettent de faire le point et d'envisager votre retraite.